News — 05 décembre 2012
Merci de partager l'article sur :
RSS
Facebook
Facebook
Google+
http://fudoshinkan.eu/depart-de-jaff-raji-de-la-ffab/
Twitter
LinkedIn
Follow by Email

jaff-raji-mojkusoCela faisait longtemps que je ne m’étais pas intéressé à la politique de l’Aîkido français, mais j’ai reçu ce message de mon ami Jaff Raji que vous trouverez ci-dessous. Les lecteurs de ce blog retrouveront des articles à son sujet. Quant à moi, il fut longtemps l’un des professeurs les plus compétents et qualifiés que j’ai croisé, avec Malcolm Tiki Shewan, Philippe Cocconi, Toshiro Suga, Stéphane Bénédetti, VDB et quelques autres. Il est également le dernier professeur avec qui j’ai fait un stage à Bruxelles, avant de me consacrer au shiatsu dans les arts martiaux. C’est dire l’importance qu’à cet homme à mes yeux. Mais je vous laisse lire le texte suivant, à méditer.

———————-

ASSEZ !! La comédie a assez duré…

O’sensei Ueshiba fondateur de l’AIKIDO s’est exprimé un jour ainsi : « L’Aïkido est la voie de l’Amour et de la Réconciliation… »

Depuis quelques temps et surtout après le décès de Tamura Sensei, la FFAB (fédération française d’Aikido et de budo)est en dérive et son comportement actuel va non seulement à l’encontre de ces propos nobles du fondateur mais carrément à l’opposé… Ce n’est pas nouveau d’ailleurs puisqu’à mon humble avis, c’était déjà le cas depuis une quinzaine d’années et du vivant même de Tamura Sensei…

Aujourd’hui, ma tolérance est égratignée. Je suis dorénavant interpellé car, m’a t’on rapporté : Dans les dits lors de la dernière AG élective de cette fédération mon nom a été aussi esquissé, alors que je ne participe plus à aucun stage depuis 2001 et que cela ne devrais gêner a priori personne. A l’époque déjà, nombreux dirigeants et techniciens encore en poste ont essayé par différents moyens, d’éloigner ma présence de la proximité de Sensei et de plus ont bloqué mon évolution en matière de grade… Quelle bassesse… Cette bassesse était d’autant mesquine qu’elle permettait à mes détracteurs de ne pas s’en prendre directement à mes Sempaï. Ils ont réussi puisque c’est ce que j’ai fait afin de garder mon énergie positive pour la pratique et, de conserver ainsi une relation directe et sincère mais à distance avec Sensei. J’avais informé personnellement Tamura sensei de ma décision.

Jaff-ivan-ken-kumitachi

Il est dit aujourd’hui dans cette AG récente, entre autres propos, contre moi et contre d’autres de mes compagnons de chemin et pas des moindres : Que nous ne pouvons plus nous proclamer élèves de feu Tamura Sensei puisque nous ne l’avons pas côtoyé ces dix dernières années !!!

Alors que représentent les plus que vingt autres années et même plus pour la plupart d’entre nous , experts connus et reconnus sur le territoire national et international, que nous avons passé à suivre l’enseignement Tamura sensei. Nous avons pratiqué intensément et sommes passés sans cesse sous ses mains, nous avons dialogué avec lui, questionné maintes et maintes fois. Sensei nous a aussi avec patience corrigé puis recorrigé, nous lui avons aussi donné notre confiance et notre Ukemi… Ce qui est mon cas et les pratiquants de tous pays me reconnaissent en tant que tel…

Le nom de Tamura serait il devenu propriété de la FFAB ? Mme Tamura, faites attention à vous et à vos Héritiers!

Cela veut-­‐ il dire que même Tamura Sensei, ne pouvait plus revendiquer le fait d’être l’élève d’O Sensei car il ne l’a pas côtoyé les dernières années de sa vie ??

Quelle stupidité !! À quoi cela rime t’il et pour quel but ?

Je parle donc en mon nom propre et j’assume comme toujours ce que cela peut impliquer comme conséquences.

Conclusion : Je décide personnellement dès aujourd’hui, suivi de mes compagnons et élèves et de tout notre Dojo Rennais, de ne pas poursuivre notre adhésion à la FFAB. D’autres dojo locaux et sympathisants sont proches de le faire aussi…

Motif principal, si besoin est d’en éclairer certains :

Je dénonce personnellement : que la FFAB n’apporte pas le soutien qu’une fédération doit apporter à ses membres et quelle ne respecte pas les pratiquants de par son action discriminatoire, autoritaire et coercitive. Qu’elle bafoue le sacro-­‐saint article de base de toute association reconnue :  » qu’une association est apolitique, non religieuse, qu’elle s’interdit toute discrimination et tout comportement prosélyte… »

La FFAB fonctionne dorénavant de manière totalitaire et dictatoriale de par le comportement de son bureau fédéral, de son président et de ses membres. La manière dont a été tenu la dernière AG élective est symptomatique d’un tel dictat.

Donc nous ne cautionnerons plus cet état d’agissement en payant une licence à cette organisation irrespectueuse et non respectable, qui par voie de conséquence utilise notre argent afin d’asseoir plus leur pouvoir. Nous avons, hélas en exemple de nombreux dictats dans toute l’histoire de l’humanité dont certains des plus récents et d’autres toujours d’actualités.

Pour ce qui me concerne à partir de maintenant :

Jusqu’alors l’adhésion à notre groupe ÉCOLE de BUDO RAJI-­‐INTERNATIONAL, était facultative et libre et en plus de l’adhésion à la FFAB. Elle sera le seul fait et choix dorénavant, tout aussi libre pour toutes les personnes qui pratiquent sous ma direction, en tant que fondateur et directeur technique de cette « Confrérie du BUDO », et sous la direction de nos experts et de toute personne compétente que nous inviterons, dans le but de poursuivre notre seul but :s’élever par la pratique du BUDO, et le BUDO est Universel et libre de droit…

Je consacrerais dorénavant mes efforts au profit de cette Ecole et Confrérie du BUDO née, et pour cause, dés le 25 juillet 2001… Libre, Librement et Libéré…

Je veux être bref tant il y a d’éléments à rapporter, et tant de nombreux forums ont déjà alimenté la question. Ma qualité de guerrier me veut d’être maintenant tranchant.

Après avoir dénoncé : J’invite tous ceux qui s’expriment dans les forums nés sur ce sujet, J’invite tous les pratiquants, j’invite tous les clubs, j’invite les techniciens et dirigeants en poste a la FFAB et qui ne se trouvent pas à leur place, j’invite les présidents départementaux, régionaux et tous les mécontents, les bafoués et les bannis (comme moi :-­‐) )

A AGIR et d’arrêter de causer…

Abandonnez cette organisation, n’apportez plus votre soutien financier car c’est ce qui la nourrit et leur donne ce pouvoir et cette attitude autocratique qui vous asservit et qui dessert notre pratique noble.

La FFLAB a été créée en son temps à cause de tels comportements, les dirigeants actuels ont la mémoire courte…

L’AÏKIDO a besoin de vous et sa crédibilité est entre vos mains…. Faites votre chemin avec les personnes qui vous élèvent, éloignez vous de celles qui vous rabaissent, qui vous asservissent, qui portent atteinte à votre intégrité et à votre dignité !!! Nous pourrons peut être nous retrouver si nécessaire sous d’autres auspices dignes… Pour une pratique saine, un partage généreux et une multiplicité d’expériences formatrices sous couvert d’un concept commun : L’AIKIDO et autres BUDO…

Je vous autorise à relayer ce message sans modération ;-­‐)

Jaff RAJI

Pratiquant Libre d’AIKIDO et de BUDO Élève de Tamura Sensei :-­‐)

4 décembre 2012

 

Merci de partager l'article sur :
RSS
Facebook
Facebook
Google+
http://fudoshinkan.eu/depart-de-jaff-raji-de-la-ffab/
Twitter
LinkedIn
Follow by Email

Share

A propos de l'auteur

Nouvel utilisateur 951886

Depuis 30 ans, Ivan Bel pratique les arts martiaux : Judo, Aïkido, Kenjutsu, Iaïdo, Karaté, Qwankido et Taijiquan. Il a dirigé le magazine en ligne Aïkidoka.fr, puis fonde ce site. Aujourd'hui, il enseigne le shiatsu et la méditation qu'il exerce au quotidien, tout en continuant à pratiquer et écrire sur les arts martiaux du monde entier.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 8 = 24

*

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!