Interviews — 06 novembre 2013
Merci de partager l'article sur :
RSS
Facebook
Facebook
Google+
http://fudoshinkan.eu/questions-stupides-pour-une-interview-people-a-leo-tamaki/
Twitter
LinkedIn
Follow by Email

Leo-jet-priveOn ne le dira jamais assez, c’est en posant des questions stupides qu’on obtient parfois des révélations, que dis-je, des scoops. Quittant pour une fois le style sérieux de ce blog, je me suis amusé à faire une interview bling-bling à Léo Tamaki, qui a aimablement joué le jeu en se marrant lui aussi. Il avait, je tiens à le dire, un joker pour ne pas répondre à au moins une des questions, mais il ne s’est pas esquivé une seule fois. Attention, la lecture d’une telle interview peut rendre idiot ou complètement fan, ce qui est un peu la même chose en fin de compte.

 

Bon alors attention, pour te chauffer et voir si tu as des réflexes, une première question hyper pertinente : tu es plutôt sushi ou fromage ?

Léo Tamaki : Fromage l’hiver et sushi toute l’année. Donc plutôt sushi.

 

Bravo, tu as passé la première épreuve. Maintenant avoue tout : c’est quoi cette queue de cheval ? C’est pour avoir un look samouraï ?

L.T. : (rires) Ah non, c’est juste que j’ai la flemme de me coiffer les cheveux. Avant je me rasais mais ça me faisait une sale gueule. J’ai aussi eu une période cheveux longs, mais là c’est bien comme ça.

leo-tamaki-rase

(Léo dans la série « Kung-Fu Shaolin à Paris »)

Quel est la première chose que tu fais le matin en te réveillant ?

L.T. : J’éteins mon réveil, qui est en fait mon iPhone. J’ai un programme, sans doute celui que j’utilise le plus (« sleep cycle » pour les amateurs) qui mesure mes mouvements pendant le sommeil. Ainsi il ne me réveille jamais pendant une phase de sommeil profond à une heure fixe prédéterminée. Non, il s’adapte et me réveille uniquement quand je suis proche du réveil, ce qui me permet d’être moins fatigué et de récupérer plus vite. Tu vois, quand j’appui là, et puis là j’ai un diagramme (nota : Léo me montre plein de fonctions, un graphique, et ainsi de suite. Ce que Léo essaye de nous dire, c’est qu’il est un vrai geek, complètement accroc à la technologie. Cela arrive même aux meilleurs, donc on ne dira rien. Si vous le croisez faites semblant de rien, s’il vous plait, et ne lui parlait surtout pas de son iPhone. Merci d’avance).

 

Tu n’en as pas marre de faire des arts martiaux ? Tu ne voudrais pas faire autre chose parfois ?

L.T. : Non je n’en ai pas marre. J’en ai même pas assez si tu veux tout savoir. Non sérieusement, je ne m’engage pas dans autre chose, sinon je serai frustré de ne pas le faire jusqu’au bout. Mais c’est vrai que je pense souvent à la photo, ou à l’écriture.

 

Ecriture, parfait, j’ai une question littérature pour tester ton QI. Tu es plutôt thé vert ou Théophile Gautier ?

L.T. : Les deux, mais plus thé vert, car il est anti-cancer, alors que Théophile Gautier jusqu’à preuve du contraire, ne l’est pas.

 

Magnifique réponse. On dirait du Prévert. Question géographie maintenant : préfères-tu vivre à Paris ou à Tokyo.

L.T. : Tokyo sans hésiter. C’est pour cela que j’ai décidé d’aller vivre à Valence en Espagne. (nota : il n’était pas tard et il n’avait même pas bu lorsqu’il m’a donné cette réponse. Si quelqu’un arrive à comprendre cette réponse sibylline, qu’il envoie un courrier au Journal Bling-bling, section Interview People, 13 rue de la Bimbo, à côté de chez Maryse qui a les clés du camion. Merci d’avance).

 

(Un bon rire plus tard).Quand tu n’as pas le moral, tu fais quoi ?

L.T. : A vrai dire cela ne m’arrive pas ou quasi pas. Je ne suis pas dans les excès à crier et sauter de joie tout comme à déprimer. Et ce n’est pas une question de contrôle sur moi. Je suis comme ça c’est tout.

 

Le dragon noir sur ton avant-bras droit, intrigue beaucoup nos lectrices qui examinent tes photos à la loupe. Cela te vient d’où ?

L.T. : J’avais 16 ans, je faisais du kung-fu (shaolin quan) à la Montagne Sainte Geneviève et j’étais un peu con. Le dragon c’est l’animal mythique par excellence, alors voilà. Une erreur de jeunesse. J’ai pensé le faire effacer, et puis non. Le problème c’est que c’est assez mal vu au Japon, bien que ce tatouage n’ait rien à voir avec ce que font les yakuzas. Dans les écoles classiques, auprès des vieux maîtres, je fais attention à porter des manches longues.

leo-tatouage

(Ici un extrait de Léo dans « La bande du Dragon noir », chez Disney)

Question culinaire : quel est le plat que tu fais le mieux ?

L.T. : Arf, les spaghettis (mort de rire). J’en mange tous les jours, voire deux fois par jour.

Ah oui, la grande classe quand même. Et tu connais combien de sauces pour les accompagner ?

L.T. : Heu, l’arrabiata, la bolognese, et heu… enfin…(fou rire). (nota : par pitié, offrez-lui un livre de cuisine. Mieux, des cours de cuisine, c’est urgent).

leo-spagethi

(Léo aime tellement les spaghettis qu’il les mange à la baguette)

Bon revenons-en aux arts martiaux, je sens que tu seras plus à l’aise. Est-ce que tu portes un pantalon sous ton hakama ou rien ?

L.T. : (éclate de rire). Ah non, je vais encore avoir des problèmes ! En aïkido j’en porte, mais dans les autres écoles, pas du tout.

 

Là c’est clair que tu vas plus être tranquille dans les vestiaires après une telle révélation. Bon question culture : as-tu déjà fait kamehameha à la Dragon Ball Z ?

L.T. : Oui, avec Akuzawa. (rigolade générale).

sangoku-kamehameha

(La technique Kamehameha de Sangoku vient en fait de l’Aunkaï. Merci Léo pour cette info)

Ton film d’arts martiaux préféré ?

L.T. : Barberousse, Sanjuro et Yojimbo (d’Akira Kurosawa), mais aussi le magnifique Seppuku de Kobayashi.

kurozawa-barberousse

(voilà le modèle de Léo. Dans 10 ans, Léo ressemblera à ça. Préparez-vous psychologiquement.)

Si tu étais un personnage de dessin animé de Miyazaki tu serais qui ? Ou quoi ?

L.T. : Ah là je sais. Un totoro ou un pompoko ? Un totoro dormant dans un arbre, oui ça me plait bien.

totoro-dodo-arbre

(no comment)

Accroche-toi bien aux branches, maintenant la question JCVD. Il faut que tu répondes comme lui. Qu’est-ce que l’air pour toi ?

L.T. : L’air tu le respires. J’espère ne jamais en manquer… le goût tu sais, il n’est pas le même au Japon ou à Paris. Ça taste différent, tu comprends ? Et la densité aussi à cause de l’humidité. Non mais je ne déconne pas là (rires).

jcvd-glamour

(JCVD est l’autre grand modèle de Léo. Surtout à cause des fleurs…)

Tu as dépassé mes espoirs les plus fous, merci. Bon maintenant on passe à la vraie question, celle qui trempe de transpiration moite ton public féminin : quand est-ce que tu te marries ?

Le 26 juillet. (nota : Alors, cher(e) lecteur(-trice), si tu imprimes cet article, tu peux rentrer gratuitement au mariage de Léo Tamaki, il y aura des spaghettis à volonté. La grosse fête je vous dis ! Attention l’offre est réservée aux 10.000 premiers lecteurs seulement. Dépêchez-vous !).

leo-nireaha-tamaki

(Léo en plein essayage de sa tenue de mariage aux Galeries Lafayette)

Waouh, mais c’est un scoop ça, toutes mes félicitations. Et après que fais-tu en septembre.

L.T. : Hé bien j’ouvre un dojo privé Porte d’Orléans à Paris, avec mon frère Isseï et mon ami Julien Petitfour. Et là, les places seront effectivement comptées sur 80m² de tatami. (nota : même offre que tout à l’heure pour les 10.000 premiers).

leo-et-pluto

(Léo et son premier élève. Derrière on aperçoit l’entrée de son futur dojo)

Excellent, merci Léo. Dans cette interview idiote tu nous as quand même apporté deux scoops. Je te félicite pour ton mariage et te remercie d’avoir joué le jeu avec humour. Allez, pour me rattraper, la prochaine interview sera plus sérieuse.

 

A bientôt chers lecteurs de Hush-hush martial arts.

Merci de partager l'article sur :
RSS
Facebook
Facebook
Google+
http://fudoshinkan.eu/questions-stupides-pour-une-interview-people-a-leo-tamaki/
Twitter
LinkedIn
Follow by Email

Share

A propos de l'auteur

Nouvel utilisateur 951886

Depuis 30 ans, Ivan Bel pratique les arts martiaux : Judo, Aïkido, Kenjutsu, Iaïdo, Karaté, Qwankido et Taijiquan. Il a dirigé le magazine en ligne Aïkidoka.fr, puis fonde ce site. Aujourd'hui, il enseigne le shiatsu et la méditation qu'il exerce au quotidien, tout en continuant à pratiquer et écrire sur les arts martiaux du monde entier.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 3 =

*

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!