Réflexions — 09 septembre 2012
Cette semaine c’était la première leçon de Budo pour mon fils dans le petit dojo familial. Il vient d’avoir quatre ans. Il est temps de commencer en lui donnant la base la plus importante : le sens de l’étiquette.

C’est pourquoi ce  petit cours, qui n’a duré que 5 minutes, n’a porté que sur une chose, le salut. Ensuite, nous avons fait 10 coupes chacun avec les bokken, puis salut à nouveau.

Le Budo, quelle que soit la discipline choisie, est une voie d’éducation de l’homme (et de la femme bien entendu). Qu’y a-t-il de plus important que de savoir saluer, remercier, bref les règles de courtoisie et de politesse qui nous aident à vivre ensemble ? Le reishiki est là pour nous apprendre ces notions, et nous guider sans heurts dans la voie du Budo.

Share

A propos de l'auteur

Nouvel utilisateur 951886

Depuis 30 ans, Ivan Bel pratique les arts martiaux : Judo, Aïkido, Kenjutsu, Iaïdo, Karaté, Qwankido et Taijiquan. Il a dirigé le magazine en ligne Aïkidoka.fr, puis fonde ce site. Aujourd'hui, il enseigne le shiatsu et la méditation qu'il exerce au quotidien, tout en continuant à pratiquer et écrire sur les arts martiaux du monde entier.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 13 = 23

*

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!