Japon Techniques — 09 septembre 2013

Bien souvent les débutants se battent avec leur ceinture et ne savent pas comment la mettre proprement. Voici un petit rappel sur comment bien mettre sa ceinture. Avant de commencer, rappelons qu’une bonne ceinture doit pouvoir faire au moins deux fois le tour de votre ventre, sinon elle est trop courte.

 

Ceinture pour keikogi

1- Placer la ceinture devant soi. La plupart du temps les pratiquants posent sur leur ventre le milieu de la ceinture. Cette technique ne donne pas un résultat très joli et pas forcément agréable ; vous allez voir pourquoi. Posez plutôt sur le ventre le premier tiers de la ceinture et laissez pendre le reste.

Ceinture1

2- Faire deux tours dans le dos avec le long bout de la ceinture, tout en serrant le haut des hanches et pas au-dessus, sinon vous allez serrer le ventre et ne plus respirer correctement. De cette manière, la ceinture se superpose en deux couches dans le dos. Si vous aviez pris le milieu de la ceinture, elle se croise dans le dos, ce qui n’est pas du tout esthétique, quand on n’a pas de hakama pour cacher et fait assez mal lors des chutes. Équilibrer les deux brins devant soi.

Ceinture2

3- Croiser les bouts devant soi. Celui qui est par-dessus va passer sous l’autre  et aussi sous les deux couches (soit trois couches en tout), puis remonter vers le haut. Ne pas serrer tout de suite.

Ceinture3

4- Utiliser le brin encore non utilisé qui pend vers le bas. Le passer par-dessus celui qui arrive de sous la ceinture, puis le glisser à l’intérieur de la boucle faite par le premier brin.

Ceinture4

5- Bien serrer en tirant sur les deux brins à la fois, de manière à ce qu’il ne se défasse pas pendant l’entraînement.

Ceinture5

6- Vérifier le tout. Les deux brins doivent être de dimensions égales. Les deux brins doivent partir vers les côtés à la manière des moustaches de chat, et non pas un vers le haut et l’autre vers le bas. Le nœud doit être plat et bien centré par rapport au corps. Le nœud doit se trouver deux à trois doigts sous le nombril, au niveau du point KiKaï (mer de l’énergie). La ceinture ne doit pas flotter loin du ventre afin d’empêcher le fourreau du sabre de tomber. Elle ne doit pas non plus être trop serrée et empêcher de respirer profondément pendant la méditation ou les exercices respiratoires. Les deux couches dans le dos doivent être parfaitement posées l’une sur l’autre et ne pas se croiser, afin de permettre la pose du habaki de l’hakama sur le bord supérieur de la ceinture.

Ceinture6

Il existe une variante avec un double nœud pour ceux qui veulent être sûr de la bonne tenue de leur ceinture.

Si tout est bon, vous êtes prêt à pratiquer ou à mettre votre hakama.

 

Ceinture obi

Les ceintures de type « obi » sont plus large que le type précédent. Il ne faut toutefois pas confondre le obi pour les keikogi avec le obi pour les kimonos de femme, qui est bien plus large et long. Ici le but est surtout d’avoir une ceinture qui fait le tour des reins et tient solidement la saya (fourreau) du sabre. C’est pourquoi ce sont surtout les pratiquants de Kendo, Iaïdo et Kenjutsu qui l’utilisent.

Il existe une foule de nœuds possibles. En voici deux assez faciles à réaliser.

Le nœud en « conque ».

noeud_conque

Le nœud Kanda.

noeud_kanda

Pour ma part j’utilise une variante encore plus simple, mais qui tient moins bien si l’on doit faire beaucoup de mouvement. Il s’agit de faire deux fois le tour du corps en partant avec une extrémité du obi devant soi. Plier le bout restant d’un quart vers le haut ou le bas, puis tourner autour du obi pour serrer le tout. Même si cette technique ne respecte les règles de l’art, elle a l’avantage d’être rapide et de tenir toute seule.

Share

A propos de l'auteur

Nouvel utilisateur 951886

Depuis 30 ans, Ivan Bel pratique les arts martiaux : Judo, Aïkido, Kenjutsu, Iaïdo, Karaté, Qwankido et Taijiquan. Il a dirigé le magazine en ligne Aïkidoka.fr, puis fonde ce site. Aujourd'hui, il enseigne le shiatsu et la méditation qu'il exerce au quotidien, tout en continuant à pratiquer et écrire sur les arts martiaux du monde entier.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

84 + = 86