Interviews — 28 septembre 2015

ellis amdurEllis Amdur vient de faire un site thématique sur le bois, ou plutôt les bois, utilisés pour fabriquer des armes japonaises. Un site très spécialisé et intéressant qui interroge sur sa finalité. Du coup, c’était l’occasion de lui poser quelques questions à ce sujet.

I.B. : Bonjour Ellis, pourquoi as-tu fait un (http://www.zaimoku.org) uniquement sur les types de bois qu’on utilise dans les armes japonaises ?

E.A. : Bonjour Ivan. En fait j’ai commencé Zaïmoku pour mes étudiants. J’avais déjà des pages identiques sur mes sites d’Araky-ryu et de Toda-ha Buko-ryu qui parlaient des armes en bois. Mais c’était assez pénible parce qu’à chaque fois que je voulais faire une mise à jour sur un site, il me fallait la faire sur l’autre site. De plus, j’avais à l’époque créé ces pages en mode « ouvert » sur le web pour attirer des personnes qui s’intéresserait aux armes, soit une manière subtile pour avoir des possibles étudiants en plus. De cette manière, j’imaginais que ce serait des gens qui s’intéresseraient déjà aux koryu.

Mais les années ont passées. D’une part je ne cherche plus de nouveaux étudiants. J’ai des étudiants bien avancés dans chacune des disciplines que j’enseigne et cela me suffit. La raison est que, contrairement à la plupart des professeurs, je n’arrive pas à m’identifier au rôle de « professeur d’arts martiaux ». Je dirais plutôt que je porte un fardeau – comprendre une lignée, un héritage – que je suis obligé de transmettre complètement. Et je voudrais pouvoir le faire rapidement, tant que mes étudiants sont encore assez jeunes pour cela.

zaimoku

I.B. : Mais quel est ton but en faisant ce site spécialisé ?

E.A. : Je veux simplement que mes étudiants sachent tous ce que je sais et soient à leur tour capable d’enseigner à la génération suivante. Cela fait, je veux aussi – et en premier lieu – continuer mes recherches au cœur de l’organisation du corps en situation combattive. Cela pourrait d’ailleurs être le sujet d’une autre contribution à mes « gradés », mais ce sera essentiellement la prochaine étape sur mon propre chemin. Dis plus simplement, le but est également que mes élèves avancés obtiennent plus d’étudiants, plus que moi en tout cas.

I.B. : Est-ce que c’est aussi un moyen de transmettre une passion pour le bois ou l’écologie ? Ou bien juste parler de ce type d’arme.

E.A. : Non, mais occasionnellement j’ai aussi des passions. Je tombe souvent pleinement dans une passion pour quelque chose pour son seul intérêt. Par exemple, ma femme et moi avons acheté un chien (chose que nous n’avions pas eu le temps de faire, en raison des voyages, de la vie, etc.). Je me suis soudain passionné pour l’éducation et l’élevage des chiens et j’ai été fasciné par certains d’entre eux.

Similairement, quand j’ai commencé à étudier les armes, je me suis intéressé aux bois. En étudiant les bois, j’ai rapidement trouvé passionnant tout ce qui allait autour de ce thème, juste pour le plaisir en soi. C’est l’occasion de découvertes – des paramètres a priori limités comme : est-ce que le bois fonctionne comme armement, et si oui, dans quelles mesures ? – qui rendent chaque expérience intéressante. Autre exemple en relation avec le corps : comment l’arme est ressentie dans les mains, comment se ressent un impact, quels sont les dangers particuliers à l’utilisation de tel ou tel bois et comment gérer cela ? En fait, à partir d’un tout petit cercle d’intérêt surgissent des questions et des réponses sans fin. Donc j’ai décidé de prendre tout ce matériau et de le mettre dans un site web dédié, en espérant que les gens vont le lire et m’envoyer des informations en plus. […]

naginata en bois

En fin de compte, non je n’avais pas pour but de parler d’arbres, de nature, etc., car c’est un gros sujet. Cela pourrait venir notamment quand j’exhorte les gens à ne pas utiliser telle ou telle espèce en danger, et peut-être que certaines personnes seront assez enthousiaste pour faire des recherches sur les arbres eux-mêmes et leur environnement, mais à la base ce n’était pas mon but. Mais en tout état de cause, dès que j’ai davantage d’informations sur le bois et les armes en bois, je mettrai ce site à jour.

I.B : Merci beaucoup et le message est bien compris. Le site http://www.zaimoku.org/ devient un site de référence sur les armes et les types de bois dans lesquelles elles sont fabriquées.

Share

A propos de l'auteur

Nouvel utilisateur 951886

Depuis 30 ans, Ivan Bel pratique les arts martiaux : Judo, Aïkido, Kenjutsu, Iaïdo, Karaté, Qwankido et Taijiquan. Il a dirigé le magazine en ligne Aïkidoka.fr, puis fonde ce site. Aujourd'hui, il enseigne le shiatsu et la méditation qu'il exerce au quotidien, tout en continuant à pratiquer et écrire sur les arts martiaux du monde entier.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 1 =

*

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!